Si je ne suis plus ici,

Si je ne suis plus ici, si mes mains n’attrapent plus aussi facilement le clavier et qu’ils ne se laissent plus aller comme avant, c’est parce que j’ai le coeur et la tête ailleurs.

J’ai soif de littérature et d’histoires. Puisque l’inspiration n’est pas là, je la cultive, je l’arrose chaque jour, chaque semaine avec de nouvelles lectures. Ma tête et mes yeux sont dans les pages. Je lis, encore et encore, jusqu’à fatiguer mes petits yeux. Je lis parce que cela me permet de m’évader. Comme l’écriture l’a souvent fait.

Je suis triste, parfois, à l’idée de ne plus pouvoir écrire. J’avais tant à partager avec vous, j’avais tant de choses à explorer, tant de sentiments à retranscrire, tant de choses à imaginer. J’étais même presque lancée dans un projet de roman. Mais quelle idiote je suis… je n’ai pas encore la maturité pour pondre quelque chose de long. Regardez mes textes, si petits, si minces, si maladroits…

Je ne dis pas que mes textes sont mauvais : ils viennent du coeur. Vous êtes nombreux à me soutenir et à me dire qu’il faut que j’aille de l’avant, que l’écriture reviendra parce qu’elle est toujours revenu. Et j’espère que vous avez raison, camarades. Parce que je crois en vous.

Je n’espère pas revenir rapidement par ici car cela voudrait dire que je m’empresse de publier un texte qui ne me satisfera pas. Je préfère prendre mon temps pour lire, pour m’abreuver, pour me saouler d’histoires à n’en plus finir jusqu’à recouvrer la mémoire et l’imagination que je possédais autrefois. Je préfère prendre mon temps pour me promener dehors, pour respirer l’air frais, pour observer les autres et peut-être, un jour, m’en inspirer.

En attendant, je pense à vous. Vous mes lecteurs fidèles. Vous mes petits yeux. Prenez soin de vous.

Publicités

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marie Kléber dit :

    Nous passons tous par ces phases où les mots se font plus discrets, ne s’agencent plus comme nous le souhaitons. Il est bon alors de se plonger ailleurs, dans le monde, dans les livres, dans la vie du dehors ou dans notre monde intérieur. Doucement ça reviendra. Et j’aurais plaisir à te lire Orlane.
    Belle continuation à toi…

    1. Orlane Astrid dit :

      Merci beaucoup Marie pour tes jolis mots.

  2. Marie dit :

    Prends soin de toi Orlane. N’aies pas de scrupules à prendre ce temps pour toi, pour te nourrir. Quand l’inspiration reviendra je te lirai avec plaisir 😊

    1. Orlane Astrid dit :

      Merci beaucoup pour ce gentil message !

Philosophez :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s