Chute, Espoir

Saute

Pas besoin de punching-ball pour calmer mes pensées. Mes mots seront mes coups de poing, la page, mon défouloir.
– septembre 2015

Un an. C’est long, un an. Il peut se passer diverses choses, des bonnes comme des mauvaises. Un an. Qu’il est parti, qu’il a foutu le camp de ma vie, que, du jour au lendemain, je me suis retrouvée à cuver dans mes propres larmes et à tenter de les éponger. Un an. Nous passons tous par là, un jour ou un soir d’automne, où les feuilles commencent à tomber et qu’elles craquent sous les pieds. Nous recevrons tous ce message qui nous dit « J’ai pris ma décision » et qui balance des coups électriques dans les veines jusqu’à atteindre le coeur. Et ce regard que l’on jette dans le vide pour trouver une réponse, un espoir, un je-ne-sais-quoi qui ferait que tout cela n’est qu’un cauchemar. Un an. Je pensais que la vie ne pouvait pas continuer sans lui, que l’amour c’est comme la mort, une fois seul il n’y a plus rien. Que c’est fini, pour de bon, lui, nous, surtout moi. Mes ailes se sont brisées, mes mains ont touchées le sol et pourtant, non, la vie ne s’est pas arrêtée. Elle a accélérée comme pour me dire « debout, y a tout un monde qui vit et qui n’attend que toi ». Alors je me suis levée, j’ai regardé ce monde qui tournoyait et j’ai sauté dans le wagon. Dans ce wagon, des gens formidables m’attendaient sagement, sirotant quelques bières, les sourires aux lèvres. Je me suis assise, j’ai essuyé mes larmes puis une personne les a essuyé pour moi, m’a pris la main et ne l’a jamais lâché depuis. Il a dû utiliser de la colle forte pour que ma main ne s’enfuit pas, cette sorte de colle qui vous fait sentir important dès l’aube. Vous savez, ce moment où le soleil pointe le bout de son nez. Les couleurs y sont magnifiques… c’est celles que je vois, chaque matin, en regardant son visage et en dansant avec mes amis. J’ai bien fait de sauter dans ce wagon sinon je serai toujours à quai. Et c’est triste, de rester sur le quai et d’attendre que l’autre revienne. Il ne reviendra pas alors saute, vit, pleure, ramasse-toi et rigole un bon coup. La vie ne s’est pas arrêtée non, elle a pris un nouveau sens.

Publicités

6 thoughts on “Saute”

  1. Hello mon chat
    Cela faisait un petit moment que j’étais venue ici… je suis un peu (pour ne pas dire, beaucoup) honteuse à ce propos mais me voilà. C’est très beau. Sincère, optimiste, tout comme toi. Tu as su te relever d’un abandon et aujourd’hui tu vis deux fois plus de choses et tu nages dans le bonheur, je suis ravie d’assister à cela. Mon petit rayon de soleil. ♥

    1. Je ne t’en veux pas du tout, j’ai moi-même un peu abandonné ce blog ces derniers temps… mais je reviens, petit à petit, prendre du temps pour me poser, écrire. Je pense que nous devrions tous le faire… pour faire un point sur ce qu’on est aujourd’hui. Tu me manques énormément, j’espère que, même si tu n’as pas beaucoup de temps, que nous ne parlons plus vraiment, j’espère que tu vas bien et que ta petite vie parisienne se déroule à merveille ♥

  2. Sauter dans le wagon, c’est tellement ça Orlane!
    Je suis restée longtemps sur le quai à attendre son retour. J’ai rêvé de trains et du visage du grand, du premier amour. Le jour où j’ai compris qu’il ne reviendrait pas, j’ai commencé ENFIN à revivre.
    Et que c’est bon de vivre intensément, pleinement, passionnément!

  3. Fabuleux message d’espoir, une véritable renaissance. Ton sourire, qui se cache derrière tes mots, inonde mon être à la manière des rayons du soleil. Pouchkine disait :  » Les paroles d’un poète sont déjà ses actions.  »
    Continue à dévorer la vie et à cultiver ta différence, c’est toi.

Philosophez :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s