Billet d'humeur

La toile moderne

Je vous aime.

125

Je suis une femme moderne, une femme dont la passion réside dans les mots et la littérature. Je vis avec mon temps, avec la toile. Pas la toile du peintre, ni celle du couturier. Je vis avec la grande technologie d’internet. Je l’exploite pour partager ce qui fait ce que je suis. Je ne ressemble en rien à mes prédécesseurs, personne ne pourra leur arriver à la cheville. Réussir tant d’exploits avec une plume, un carnet, un simple stylo ou encore une machine à écrire. Travailler sur des brouillons, jeter des milliards de feuilles dans la poubelle. Je ne ressemble pas à ça. Je m’habille, je vis, je pense modernité. C’est comme ça, et rien ne pourra jamais y changer.

Je suis une simple femme à la vie un peu banale qui partage sa passion. Personne ne pourra me blâmer de vouloir diffuser mes textes et d’en parler un peu trop souvent, peut-être. On parle des méfaits d’internet et je suis entièrement d’accord avec ce que l’on raconte. Mais jamais je n’oublierai que c’est la principale façon, aujourd’hui, d’exprimer au monde entier nos pensées, nos coups de tête, nos opinions, nos passions… jusqu’à peut-être oublier qui nous sommes vraiment. En effet, je connais des personnes qui se sont oubliées. A force de trop écrire virtuellement et ne plus savoir parler. Ecrire, toujours écrire. A qui, après tout? A des gens que l’on ne croisera probablement jamais dans une rue, dans un restaurant, un parc d’attraction, un parc tout court. Une chance sur combien? Des millions.

Internet, c’est vrai, c’est s’adresser à des visages inconnus, des « anonymous ». Pourtant, à chaque fois, j’ai l’impression de me rapprocher un peu plus de mes lecteurs. Comme une liaison invisible, une chose qui n’aurait pas lieu sans mon envie de partager. Tisser des liens sur la toile, voilà ce qui m’enchante le plus lorsque je publie un texte. Certes il y a de la fierté, j’ai toujours été très modeste concernant mon « travail » mais je n’en reste pas moins fière.

A travers ce texte que j’écris avec automatisme, maladresse et coup de tête, je souhaite remercier tous mes lecteurs qui me suivent à l’heure d’aujourd’hui. Les anciens comme les nouveaux. Si je peux vous faire voyager à travers mes écrits, si nous pouvons envisager de débattre sur des sujets qui me touchent et vous touchent… ce serait pour moi une très grande satisfaction.  Merci à vous tous, sans exception. Je vous souhaite, une nouvelle fois, un très bon voyage dans mon monde, en espérant que votre capitaine ne vous décevra pas.

Publicités

11 thoughts on “La toile moderne”

  1. Ca fait près de 17 ans que je voyage dans ton monde, Orlane, ça me plait toujours autant, je découvre toujours de nouvelles choses, de nouveaux endroits, de nouveaux monuments. Si un jour tu arrêtes l’écriture, je t’arrache, et je déconne pas !

    1. Oui, tu as toujours été la première personne dans le rang du public mais pas celle qui se trouve au pied de la scène. Celle qui a la loge de luxe, la meilleure vue et tout ce qui va avec (peut-être pas du champagne mais des glaces à la fraise et à l’italienne à volonté). Bref, tu as toujours été là pour me soutenir et me donner tes avis. Tu as toujours su me dire le positif comme le négatif et je pense que ça m’a toujours très bien aider. Alors merci !

      Tu auras le droit de m’offrir une machine à écrire (celle de mes rêves) et de me séquestrer dans une cave (avec de la nourriture et de la musique s’il te plaît)

      1. Glaces italiennes à la fraise… Tu sais me prendre par les sentiments.
        Ah et j’suis là pour les 250 années à venir, aussi. J’en ai zappé pas mal et faut rattraper tout ça 🙂

      2. 250 années ! J’espère vivre aussi longtemps que ça, ce serait merveilleux !
        Encore merci ♥
        (ton avis est toujours très précieux pour moi)

  2. Je ne saurais utiliser les mots justes, décrire à chaque fois ces sentiments que me font provoquer tes textes. Chacun d’entre eux est différent et à cette particularité bien à lui mais il y a cette beauté et simplicité qui s’en émanent à chaque fois, et ça fait juste du bien à lire. Tu dis ce que tu penses avec des mots justes, ta sincérité me plait. Je te lis qu’à peine depuis quelques temps mais j’espère que tu continueras, jusqu’à ce que les mots ne puissent plus t’emmener suffisamment loin.

    Et n’est-ce pas ça au fond, le plus beau de l’aventure? Écrire sur un blog pour des gens que l’on ne connait pas et qu’on sait qu’on ne verra jamais, simplement pour le plaisir des mots?

    1. C’est mon plus grand plaisir, et ton commentaire me touche énormément. Après tout, je ne fais pas ça pour être connue ou même adorée, je fais ça pour partager et si ça plaît c’est un grand bonus pour moi.

      Merci à toi de prendre le temps de lire mes textes et de te donner ton avis ! ❤

  3. C’est plutôt à nous, tes lecteurs, de te remercier de nous faire partager tes merveilleux écrits et de nous transporter à chaque fois dans ton univers. Continue ainsi, continue à t’améliorer de jour en jour et je peux te garantir que tu ne nous décevras jamais. Te lire sera toujours un réel plaisir !

  4. J’ai découvert ton blog il y a très peu de temps, et j’avoue être impressionnée de la justesse de tes mots, la douceur avec laquelle tu les emploies, la profondeur et la beauté de tes textes … C’est un plaisir de te lire, tu nous emmènes dans ton univers et une foule d’émotions se bousculent dans ma tête lorsque je lis tes articles.Je l’espère de tout mon cœur, et d’ailleurs j’en suis sûre : tu iras loin. En tout cas, moi, je crois en toi de toutes mes forces. 🙂

    1. Ton commentaire me touche beaucoup, ça fait toujours très plaisir lorsque je reçois des encouragements tels que le tien. Je te remercie du fond du coeur de croire en moi, et je suis ravie de te faire voyager un peu à travers mon monde, mon univers ou autre. Les portes sont grandes ouvertes !

Philosophez :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s