Les vagues de mes pensées

48
Je divague et les vagues de mes pensées
me jettent dans l’abysse le plus profond.
J’y rencontre ces créatures insensées,
celles qui tournent à jamais en rond.

Il y a toi, là haut, posé sur cette terre.
Ton parfum s’éloigne et ma gorge s’emplit
d’eau des regrets qui m’enterrent.
Et mes yeux loin de toi sont meurtris.

Je ne sais plus la couleur du ciel.
Je ne sais plus la saveur de l’amour.
Je ne sais plus la couleur du soleil,
Ni le bonheur de notre amour.

Si la flamme qui m’assaille malgré
ces eaux qui me portent, s’ennuie
et se dit « je pars », ma voix crierait
« Pars comme dans la terre la pluie ».

11 mars 2014

Publicités

18 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Poème magnifique, j’aime beaucoup, même énormément 🙂
    Ne m’avertis plus sur mon Skyblog, je me suis inscrite pour être avertie par mail des nouveautés !

    1. OrlaneBdr dit :

      Génial ! Absolument génial !
      Et merci à toi, fidèle lectrice, jamais je ne pourrais me passer de tes si précieux commentaires.

  2. J’adore ton style d’écriture ! C’est comme une énigme, où tu dévoile un fragment de toi mélangé à une vision du monde de l’instant et j’aime ça, tout simplement :).

    1. OrlaneBdr dit :

      Je te remercie, vraiment !

  3. Dora Boudier dit :

    C’est vraiment tres beau grande soeur continue comme ça ❤

    1. OrlaneBdr dit :

      Merci petite soeur, ça me fait plaisir que tu commentes mon poème !

  4. Aura dit :

    C’est sublime, c’est merveilleux, on dirait que ça te vient comme ça. Ça sonne si bien, c’est si beau à lire et à entendre que ça en devient émouvant. Ne t’arrête jamais d’écrire, j’aimerai encore lire et encore découvrir. Bravo.

    xx

    1. OrlaneBdr dit :

      Tu vas rire, mais… ça me vient réellement comme ça. Quand j’écris, et c’est l’un de mes secrets, j’écris au fil de mes pensées. Je ne m’arrête jamais pour me dire « non, ça ne va pas ». Quasiment tout le temps, je ne reviens jamais sur mes mots, je ne les change pas, je garde la première impression, comme une écriture automatique qui me sort du coeur et des entrailles.

      Je te remercie pour ton commentaire, et crois-moi, je n’arrêterai pas de si tôt d’écrire ! C’est vraiment une passion, et j’adore la partager avec des gens comme toi.

      Gros gros gros bisous.

  5. Nola dit :

    Je le trouve vraiment très beau, c’est vraiment incroyable que tu arrives a faire glisser les mots comme ça sans plus de réflexion.
    Tu as déjà songé a te faire publier?

    1. OrlaneBdr dit :

      Merci à toi, ça me fait très plaisir.
      Cette question, on me la pose souvent. Et je réponds toujours la même chose ! Me faire publier, c’est vraiment un rêve, un énorme rêve. Mais j’estime qu’il me faut un peu de maturité, si bien que j’espère un jour publier quelque chose.

      1. Nola dit :

        Mais tu devrais déjà envoyer tes textes a une maison d’édition! Edilivre par exemple a publié 4 nouvelles et un roman de ma meilleure amie, elle a envoyé ses manuscrits sans trop d’espoir et au final tout a été retenu!

      2. OrlaneBdr dit :

        Je suis bien d’accord avec toi ! Je connais des personnes qui l’ont fait.
        Mais… mes textes ne sont pas assez aboutis. Vraiment. Ce sont des micros-textes, des fragments, rien n’est forcément lié. Tu vois ce que je veux dire? J’attends d’avoir quelque chose de vraiment concret. Peut-être est-ce du perfectionnisme je ne sais pas…

  6. Je me demande si au fond tu as vraiment besoin de mon commentaire, ce ne serait qu’une éloge de plus parmi tant d’autres… 🙂
    Enfin, je te remercie de nous faire partager ta si belle plume, ton poème en vers libre est vraiment sublime, et voit là toute la subtilité de ta pensée poétique, j’aime beaucoup.
    Continue comme ça. 🙂

    1. OrlaneBdr dit :

      J’ai toujours besoin de commentaire, surtout ceux de mes fidèles lecteurs (dont tu fais nettement partie!) 😉

      Je m’entraîne à la poésie car j’aime rendre les choses jolies, je ne supporte pas m’enfoncer dans telle ou telle tristesse (on retrouve là une grande pensée de Baudelaire qui est de transformer le laid en beau).

      En tout cas, je te remercie et je suis vraiment ravie que mon poème te plaise ! 🙂

  7. Wronk dit :

    J’adore, tu fais de supers textes et tu écris très bien les poèmes, comme toujours. Je te souhaites une bonne continuation en attendant le prochain texte! #Wronk.

    1. OrlaneBdr dit :

      Merci, tu es adorable !

  8. bertfromsang dit :

    le flux n’entraineraît-il pas toujours un reflux ?

  9. Tom Tixry dit :

    Touchant, vibrant !

Philosophez :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s